Voiture et santé : les médecins sont septiques

Les nouvelles technologies ont pour but de nous faciliter la vie. Et c’est valable aussi pour les voitures. Mais ce n’est pas pour autant que les médecins sont en accord avec leur utilisation. Du point de vue de la santé, ces évolutions high-techs ne sont pas, semble-t-il, bonnes pour la santé.

Les émanations de gaz

Le premier inconvénient des voitures est les émanations de gaz. La preuve a été faite que les gaz émis par les pots d’échappement impactaient sur la santé des appareils respiratoires. Vivre en grande ville augmente les chances d’être victimes de certains allergènes et de maladie grave. Raison pour laquelle aussi les familles sont de plus en plus nombreuses à chercher une vie dans des petits villages.

Le manque d’exercice

La voiture a facilité le déplacement. C’est un fait ! Désormais, on n’a plus à marcher des semaines durant pour atteindre un point de chute, notamment pendant les voyages. Mais dans la vie quotidienne, cela peut avoir des fortes répercussions. Entre autres choses, on peut citer le manque d’exercice.
Trop habitué aux transports sur roues, on ne fait ni de marche à pied, ni de vélo. On prend du poids et accumule la mauvaise graisse ainsi que les cholestérols. On n’entretient pas ses muscles et les différents organes de notre corps. Et par ce manque d’exercices, plusieurs effets négatifs sont possibles. On vieillit plus rapidement. On est plus souvent malade, car on ne développe pas suffisamment d’anticorps. Et on ne parle même pas de l’augmentation des risques d’AVC.

Une augmentation du stress

Vous l’avez surement remarqué, surtout si vous vivez dans la capitale. Les trafics sont de plus en plus importants du fait de l’augmentation du nombre de véhicules en circulation. Et cela ouvre la porte au stress. Ce qui n’est pas bon pour votre santé cardiaque.
De bon matin dans la capitale, on voit des automobilistes s’insulter et klaxonner à tout va. Personne n’a envie d’arriver en retard au travail. Au lieu de nous faciliter la vie, les voitures nous ont rendues plus énervées et nous ont imposé un changement d’emploi du temps : rendant la vie plus stressante encore qu’il n’y parait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *