Comment investir dans les peintures contemporaines ?

Accrocher une ou des peintures contemporaines dans son salon, beaucoup ont adopté cette technique pour décorer leur intérieur. Si vous êtes un amateur d’art, vous serez certainement tenté d’acquérir et d’exposer une peinture chez vous. Mais savez-vous qu’il est aussi possible d’investir dans l’art ? Cela change un peu des investissements classiques comme l’immobilier ou encore la bourse. L’art est avant tout un investissement plaisir. Le cas échéant, il est déconseillé de s’aventurer dans ce domaine.

Qui peut investir dans l’art ?

Si vous n’aimez pas les peintures contemporaines, vous ne pourrez pas investir dans ce domaine. En effet, vous devez avoir de larges connaissances sur les artistes et les peintures elles-mêmes pour pouvoir évaluer l’évolution de leur côte. Vous devez également suivre les actualités, car les œuvres comme les peintures contemporaines sont soumises à un effet de mode. Ces derniers temps, c’est le pop art qui a la côte. Mais, il faut suivre l’évolution de la mode, car le street art peut tout à fait prendre le premier rang en très peu de temps. En tout cas, la peinture contemporaine constitue un investissement à long terme. Il faut attendre plusieurs années avant de pouvoir revendre votre art. En attendent, vous pouvez profiter de vos œuvres d’art pour décorer votre maison et présenter votre collection à votre entourage.

Comment choisir vos œuvres d’art ?

Il n’y a pas de règles précises, car la mode est imprévisible. Quoi qu’il en soit, vous pouvez effectuer des recherches sur l’artiste et son parcours : est-il célèbre, a-t-il déjà remporté des prix, ses œuvres sont-elles exposées dans des musées, le prix de son travail augmente-t-il progressivement ou non, etc. Le prix de l’art joue également un rôle dans le rendement que vous pourrez percevoir, mais en partie uniquement. En tout cas, investissez dans des peintures contemporaines uniques plutôt que dans les œuvres reproductibles. Enfin, sachez que les peintures sont soumises à un taux de TVA de 20 % à l’achat et d’une taxe forfaitaire de 6,5 % à la revente pour toute œuvre de plus de 5 000 €.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.