Quelques étapes à considérer avant de faire l’acquisition d’un appartement

Outre l’établissement d’un budget d’achat à ne pas dépasser, se rapprocher d’un professionnel en immobilier vous sera d’une grande aide dans la réalisation de votre projet d’achat d’appartement. Mais avec ou sans l’aide d’un professionnel de l’immobilier, pour mener à bien une acquisition, vous devez tenir compte des points suivants.

Les charges de copropriété et l’emplacement de l’appartement

Avant de signer l’achat d’un appartement, pensez à vérifier les charges de copropriété que vous devrez vous acquitter par la suite. Calculez la moyenne du montant de ces charges sur le mois d’une année. Vous verrez ensuite s’ils peuvent alourdir votre budget initial ou non. Rapprochez-vous du syndic et demandez à voir le carnet d’entretien de l’immeuble. Vous prendrez ainsi connaissance de tous les travaux effectués sur les 5 dernières années. Vous y trouverez également l’ensemble des travaux encore en cours. Par ailleurs, opter pour un appartement disposant d’une bonne situation géographique est plus avantageux. Un emplacement bien desservi est toujours plus intéressant et participe à la qualité de vie dans le quartier.

Les différentes aides pour financer votre achat

Après étude des offres pour l’achat d’un appartement, vous avez trouvé le bien idéal. Pour financer l’achat, vérifiez si le bien est éligible à l’un des dispositifs d’aide à l’acquisition de logement proposés par l’État et certains organismes. Renseignez-vous ainsi auprès de votre mairie. En tout cas, si vous êtes salarié, le prêt action logement peut vous permettre de jouir d’un prêt intéressant avec un taux de 1,25 %.

Vérifier les documents annexés à l’appartement mis en vente

Selon la loi Alur, le vendeur a l’obligation de fournir des informations détaillées sur les caractéristiques de l’appartement mis en vente. Lors de la signature de la promesse de vente, vous devez recevoir des documents renfermant toutes ces informations. Doit être dans ces dossiers le diagnostic technique portant sur l’ensemble des contrôles et examens effectués sur le logement. Vous devez aussi avoir un dossier en lien avec la situation financière du vendeur au sein de la copropriété. En effet, dès que vous aurez signé l’acte de vente, il vous incombera de payer les charges en rapport avec les travaux non effectués et votés en assemblée générale, les divers engagements, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.