Monter son entreprise de maintenance informatique : l’essentiel à savoir ?

L’informatique est actuellement un secteur en plein essor et offre de nombreuses possibilités de carrière. La maintenance informatique fait partie des parcours envisageables dans le domaine. Pour mettre en place une entreprise livrant ce type de service, voici quelques informations à connaitre.

Les formations à suivre avant de s’y lancer

De nombreuses orientations dans le domaine de l’informatique sont envisageables pour devenir un technicien informatique. Un bac professionnel de type Systèmes Electroniques Numériques fait partie des diplômes requis. Il y a également le baccalauréat technologique de type STI2D. Ensuite, il faudra décrocher un DUT ou un BTS en informatique. Ceci étant, il sera possible d’approfondir ses connaissances en vue d’obtenir une licence professionnelle en informatique. Pour chaque formation suivie, il est possible de choisir une spécialisation. Ce cursus est indispensable avant de pouvoir fournir les services relatifs à la maintenance informatique.

Les statuts juridiques qu’il est possible de choisir

Avant de créer une entreprise, il faut penser à son statut juridique. Parmi les plus courants pour les jeunes entreprises, il y a l’autoentreprise. Il est donc possible d’avoir un statut d’autoentrepreneur. L’avantage de ce dernier est qu’il permet de bénéficier de quelques allègements sur le plan administratif. Cependant, dès que le chiffre d’affaires de l’entreprise dépassera 70 000 euros par an, elle sera obligée de basculer vers le statut d’entreprise individuelle. Il y a également les autres statuts comme la SASU, la SARL, etc.

Le Kbis, un document indispensable

Pour prouver son existence aux yeux de la loi, une entreprise doit détenir un Kbis. Cela ne concerne cependant pas les entreprises individuelles et les autoentreprises. Pour avoir votre Kbis, votre entreprise de maintenance informatique devra disposer d’un autre statut juridique comme une SARL ou une EURL. La démarche d’obtention est la même pour le Kbis d’une entreprise commerciale ou pour celui d’un artisan. Votre extrait Kbis renfermera des informations concernant votre société. La date d’immatriculation, le numéro SIRET et SIREN, les coordonnées de l’entreprise et bien d’autres informations légales devront y figurer. Vous aurez besoin de ce document dans plusieurs situations, par exemple si vous comptez demander un prêt bancaire au nom de votre société ou si vous voulez prouver la légalité de votre société au niveau d’un nouvel investisseur ou partenaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.