La montre classique, l’accessoire qui traverse les âges

Depuis toujours, l’homme a une certaine fascination pour les objets à la fois complexes et très beaux. Une manière de comprendre le gout humain dans son ensemble. Et dans son désir de porter des objets encore plus impressionnants, on découvre sans surprise la montre automatique.
Une vraie prouesse qui fait découvrir le côté mythique des accessoires de mode. Car la montre, bien qu’étant utile au quotidien, redore une image de marque. Elle reflète le goût, la personnalité mais aussi notre penchant pour des objets hors du commun. Comme la montre automatique par exemple.

Ce qu’est la montre automatique

Nous connaissons tous les montres, mais on en sait moins sur les montres automatiques. La montre est une invention complexe dans son ensemble. Son but étant de faire tourner des aiguilles au rythme du temps.
Nous connaissons généralement les montres qui fonctionnent avec une pile mais moins sur celles qui fonctionnent aux mouvements mécaniques. Elles se divisent en deux dont celles à remontage manuel et celles à remontage mécanique. C’est la seconde catégorie que l’on appelle une montre automatique. Et elle demeure un accessoire noble par excellence et revêt un style particulier.

Un classique durable

De nos jours, on se rue particulièrement sur des montres plus modernes. Les plus connues étant celles qui possèdent une interface tactile. Mais elles ne détrônent pas pour autant les montres automatiques pour homme qui égaye un peu plus le côté classique et tiré à quatre épingles d’un gentleman.
De forme basique, la montre mécanique offre une vision plus inventive. Elle demeure dans le temps d’une belle époque presque oubliée mais elle n’est pas indémodable pour autant. La montre automatique demeure de ce fait un classique durable. Le plus souvent elle est associée à un bon goût et une note de quelque chose d’incontournable.

Comment fonctionne une montre automatique ?

Il est assez complexe d’expliquer le fonctionnement d’une montre automatique dans les détails. Avec un peu d’imagination, on peut juste remplacer les piles et le circuit électrique par un mécanisme en perpétuel mouvement.
Une montre automatique fonctionne comme les engins que l’on fabriquait autrefois, avec des roues qui s’emboitent et tournant en mouvement continuel. On y retrouve donc un poids qui tourne. Et c’est ce poids qui donne de l’énergie à la montre et qui la fait fonctionner. Ce qui est nettement agréable avec la montre automatique, c’est qu’il n’y ait pas besoin d’une démarche pour la faire fonctionner.
Il suffit de mettre la montre et elle fonctionne. En effet, le mouvement du poignet est une source pour que le mécanisme commence à marcher. C’est comme si la montre se rechargeait toute seule en fait. Tant qu’elle ne reste pas statique trop longtemps, elle fonctionnera à coup sûr. Si on la pose sur un meuble pendant des jours sans la porter, il est tout à fait normal que le mécanisme va s’arrêter de tourner. Il suffit alors de la remonter et de la mettre au poignet.

Ce que contient une montre automatique

La montre automatique est simple d’utilisation. Par contre sa constitution est assez complexe. Il suffit qu’une pièce manque et la montre ne fonctionne plus normalement. Une raison pour laquelle on l’appelle aussi un chef d’œuvre d’horlogerie. Car des pièces étant complexes, le comble c’est qu’elles sont toutes aussi petites les unes que les autres.
Ainsi, dans une montre automatique, on retrouve le rotor, le ressort du barillet, le système de transmission, la roue d’échappement, les rubis, le balancier et la couronne. Des pièces toutes aussi importantes. Si une d’elles maque, la montre ne va pas fonctionner tout simplement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.