Les systèmes de contrôle d’accès des entreprises

La sécurité des données, des personnes et des biens de l’entreprise est un point qu’il ne faut pas négliger. Il en va de la réputation, mais surtout de la productivité de l’entreprise. Contrôler les allées et venues permet déjà à l’entreprise de mieux sécuriser ses locaux, mais également les employés. Voici quelques idées de contrôle d’accès.

Les divers systèmes de contrôle à disposition des professionnels

Le système à code est une solution très répandue. Chaque employé doit taper sur le clavier se trouvant sur la porte d’entrée les chiffres qui feront ouvrir la porte. Il est possible d’utiliser des codes individuels pour identifier clairement chaque personne pénétrant dans l’enceinte de la société.
Le badge de contact est une option courante. Cette technologie permet de restreindre l’accès à certaines zones à une partie du personnel. Seuls les collaborateurs autorisés peuvent alors entrer dans les endroits sensibles. Selon le choix de l’entreprise, les badges peuvent être optiques, électroniques ou magnétiques. Dans tous les cas, il faut placer la carte dans la fente ou devant la caméra destinée au contrôle.
Une autre version plus élaborée permet d’ouvrir automatiquement la porte dès qu’une personne autorisée s’approche. Le gain de temps est considérable. La lecture biométrique est la crème de la technologie de contrôle d’accès. L’analyse rétinienne ou l’utilisation des empreintes digitales est pratiquement infaillible.

Investir dans la télésurveillance par une entreprise prestataire

Une entreprise peut confier la sécurisation de ses sites à un prestataire. Ce dernier met à disposition de ses clients des agents de sécurité. Ces vigiles sont plus faciles à remplacer en cas de suspicion de vol ou de corruption. Le prestataire propose des vigiles qui changent régulièrement d’établissement. Ainsi, le personnel de la sécurité ne sympathise jamais avec les employés en interne. Une alternative plus moderne consiste à installer des caméras et divers dispositifs électroniques. La domotique permet de contrôler les allers retours à distance. Un agent placé dans un centre de contrôle peut vérifier de nombreuses caméras de surveillance, voire plusieurs sociétés. Ce système coûte moins cher en plus d’être discret. Actuellement, il est tout à fait possible de camoufler les caméras. En plus d’écarter les vols et le cambriolage, cette option permet aussi d’agir rapidement en cas d’incendie. Les entreprises prestataires en télésurveillance comme https://www.telesurveillance.eu disposent généralement d’une équipe d’intervention.

Les dispositifs permettant de contrôler les objets

Pour éviter les vols et l’entrée d’objets dangereux dans l’entreprise, les sociétés peuvent aussi investir dans des appareils permettant de vérifier les sacs de ceux qui entrent et sortent.
Pour les magasins, puisqu’il est difficile de fouiller ou d’observer tout le monde individuellement, le mieux serait de sécuriser les marchandises ou les objets appartenant à l’entreprise. Les articles proposés peuvent porter par exemple des tags magnétiques. Ces étiquettes sont discrètes, mais elles déclenchent une alarme lorsqu’une personne essaie de subtiliser une marchandise en douce. Au passage d’un portique, le tag magnétique est scanné. Si le produit n’a pas été signalé à la caisse, l’alarme va sonner. Le taux de détection avec cette technologie est d’environ 95%. Cet antivol se décline en plusieurs versions. Quoi qu’il en soit, le bruit est souvent assourdissant pour être très dissuasif. Il reste à la sécurité de faire une fouille physique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.