Aimée Kabila : Fille de M’zee Laurent-Désiré Kabila

Un témoignage inattendu qui confirme : « ... La pauvre Aimée était la fille de notre M’zee Laurent-Désiré Kabila ! Je le confirme parce que M’zee lui-même me l’avait présentée ! » Des contours scabreux autour de son assassinat. Interrogation sur l’héritage de M’zee en faveur ses ayants droits



Le vendredi 15 février 2008

L’UCDP est et reste une organisation politique indépendante dont l’objet est la quête de la vérité politique pour l’information de nos compatriotes.

L’UCDP reste libre dans ses choix et n’a de compte à rendre qu’au seul peuple congolais, victime avéré d’intoxication !

L’UCDP n’est donc, en aucun cas, au service d’un individu quel qu’il soit ni d’un lobby quelconque !

L’UCDP n’est pas une organisation politique à caractère tribal, ethnique ni provincial ; son ambition est et restera nationale. Elle combat tous ceux qui ne respectent pas les aspirations du peuple congolais, et tous ceux qui trompent le peuple congolais et qui hypothèquent son avenir par des comportements irresponsables !

Lorsque Joseph Kabila, Président de la République, avait fait l’objet de harcèlement de bas étage de la part du Sieur Honoré Ngbanda et consorts au travers une campagne médiatique d’intoxication visant à imposer dans l’opinion l’idée selon laquelle il (Joseph Kabila) était rwandais en lui déniant sa filiation à M’zee Laurent-Désiré Kabila, ce déni étant un mensonge, l’UCDP s’était donc librement engagée avec fermeté pour le dénoncer, le combattre et rétablir la vérité !

Dans cette bataille pour faire triompher la vérité, l’UCDP avait méthodiquement démonté le tableau de mensonges diffusés et remis le Sieur Honoré Ngbanda dans ses petits souliers de crétinisme politicien :

Les photos familiales : Joseph Kabila enfant (Publication UCDP)
Dévoiler et démontrer la supercherie de montage photo : Joseph Kabila garde du corps de Kagame (Publication UCDP)
Démontrer, après investigation fouillée, la non filiation d’Etienne Kianzuluka dit Etienne "Kabila" à Laurent Désiré Kabila (Publication UCDP)

La liste n’est pas exhaustive, mais ce qu’il faut retenir, c’est que grâce à l’action de l’UCDP, le Sieur Honoré Ngbanda, ancien conseiller spécial du Maréchal Mobutu, a du plomb dans l’aile et éprouve du mal à sortir la tête de l’eau et que son Apareco est vidée de sa substance ! Sans toutefois oublier que grâce à cette action, Joseph Kabila a joui des moments apaisés ! Mais paradoxalement, son entourage qui était composé de minables jouisseurs incompétents et indolents, incapables d’apporter des réponses appropriées pour sortir leur patron du merdier, a indexé l’UCDP comme organisation ennemie ! Ce qui est regrettable...

De la filiation d’Aimée Kabila à M’zee Laurent-Désiré Kabila : Déclarations intempestives et controversées de Théodore Mugalu

JPEG - 33.2 ko
Aimée Kabila

En dépit de l’intervention précipitée et inopportune de l’ambassadeur Théodore Mugalu, chef de la maison civile du Chef de l’Etat devant les médias, pour déclarer qu’Aimée Kabila n’était pas la fille de M’zee Laurent-Désiré Kabila ni membre de sa famille, en réaction aux rumeurs selon lesquelles, notamment, l’entourage proche du Chef de l’Etat était soupçonnée d’implication dans l’assassinat de sa demi-sœur, l’opinion nationale qui n’est pas dupe, a senti la cachotterie et relevé qu’il y a anguille sous roche !

Le chef de la maison civile du Chef de l’Etat qui se targuait de connaître jusqu’à la dixième génération de la famille de M’zee Laurent-Désiré Kabila, travesti en gardien du temple pour l’occasion, a-t-il sérieusement la légitimité de donner un jugement de valeur sur chaque progéniture ou la famille de M’zee Laurent-Désiré Kabila, surtout en cette circonstance dramatique ? Lui qui est au service du fils de ce dernier depuis 2003, pourquoi s’est-il empêtré dans les certitudes d’ignare en déniant publiquement la filiation d’Aimée à M’zee qui, à notre connaissance, ne lui avait jamais présenté tous ces enfants ?

La grande question tourne encore autour des déclarations de l’ambassadeur Théodore Mugalu, pasteur de son état, dont l’agressivité vis-à-vis de la défunte dénote de l’indécence et de la méchanceté : à ce propos, le pasteur a-t-il dit la vérité ou a-t-il menti ?

Oui ou Non Aimée Kabila était-elle la fille de M’zee Laurent-Désiré Kabila ? Un témoignage inattendu plaide pour le "Oui" !

Comme promis, les plus fins limiers de l’UCDP ont entrepris des investigations sur cette question pour disposer de la certitude et de l’intime conviction sur la réalité de tout ce qui sera avancé sur ce sujet.

Pour l’instant, l’UCDP a pris l’option de laisser l’opinion juger d’elle-même au regard de la flagrance qui ressort des faits. Certains témoins contactés, pour des raisons de sécurité, ont souhaité après nous avoir fourni les informations, garder l’anonymat. Pour ces raisons, Info UCDP a choisi de ne pas faire référence de leurs témoignages ici, mais ils serviront pour étoffer le grand dossier accablant en préparation.

En revanche, un témoignage inattendu dont l’auteur a accepté de raconter ce qu’il avait vécu et ce qu’il sait à ce sujet :

JPEG - 48.9 ko
Pierre Yambuya

Pierre Yambuya Kibesi Lotika, écrivain, membre de l’UCDP, ancien directeur général des migrations de la République Démocratique du Congo depuis la prise de pouvoir par M’zee Laurent-Désiré Kabila le 17 Mai 1997, a appris la nouvelle de l’assassinat sauvage d’Aimée Kabila en Australie !

A la question d’info UCDP concernant les déclarations de l’ambassadeur Mugalu sur l’assassinat d’Aimée Kabila, il dit ce qui suit et jugez : « C’est triste et déplorable ce genre de mensonge ! La pauvre Aimée était la fille de notre M’zee Laurent-Désiré Kabila ! Je le confirme parce que M’zee lui-même me l’avait présentée ! Qu’est-ce que ça cache cette histoire ? Quand je l’ai vue pour la première fois, c’était au Palais de la Nation où le vieux m’avait convoqué, il était en compagnie d’Aimée, sa fille, dans son bureau lorsqu’il m’avait reçu, nous étions donc trois personnes et mot pour mot, il me dit, je cite [« Camarade DG, je vous présente ma fille Aimée ! Elle doit voyager pour l’étranger, elle a déjà son passeport ordinaire et elle a, pour le moment, besoin d’un visa ! Mais, moi je n’aime pas et je ne peux pas faire du trafic d’influence pour ma famille et même pour mes enfants ! Ce sera un mauvais exemple ! Vous qui connaissez les conditions d’octroi des visas pour l’étranger, pouvez-vous aider ma fille à se mettre en règle ?.] Fin de citation ! J’étais heureux de rendre ce service à M’zee Laurent-Désiré Kabila ! J’avais facilité l’obtention du visa à Aimée Kabila sur sollicitation de son père Laurent-Désiré Kabila !

Rien que, par ce témoignage édifiant, la controverse sur la filiation d’Aimée Kabila à M’zee Laurent-Désiré Kabila doit être considérée comme clos et ne doit plus faire l’objet d’aucun doute ! D’ailleurs, nous publions, en annexe, la lettre ouverte de Pierre Yambuya Kibesi adressée à l’ambassadeur Mugalu au sujet de la filiation d’Aimée Kabila à M’zee Laurent-Désiré Kabila !

Cela nous amène à la conclusion selon laquelle le pasteur-ambassadeur Théodore Mugalu a menti aux congolais ! Mais pourquoi l’a-t-il fait et qui a-t-il voulu protégé ? Qui est commanditaire de l’assassinat d’Aimée Kabila ?

Des contours scabreux autour de l’assassinat d’Aimée Kabila : Alain Bamba Mayemba dit Barracuda, des interrogations !

En RDCongo, il se passe des conflits familiaux de tous ordres notamment le cas où le père avait eu beaucoup d’enfants avec des mères différentes. M’zee Laurent-Désiré Kabila avait effectivement eu plusieurs enfants avec des femmes différentes ! Qu’il eut eu de conflit familial après sa mort, c’était prévisible...

Si l’UCDP s’est penchée résolument sur l’assassinat d’Aimée Kabila, c’est parce que les faits ont quitté le cadre strictement familial pour rejoindre celui de la politique. L’ambassadeur Mugalu, par ses déclarations mensongères a attisé la curiosité nationale et internationale donnant à l’assassinat d’Aimée l’image de l’arbre qui cache la forêt ! Aimée Kabila se sentait menacer effectivement ! Qu’a-t-elle découvert ?

Y a-t-il des pistes sérieuses qui conduisent aux commanditaires ? Absolument oui, mais Info UCDP a choisi de donner à l’opinion la latitude de se faire librement une idée après avoir pris connaissance des indications ci-après :

Alain Mayemba Bamba dit Barracuda : Cet aventurier présenté par l’ambassadeur Mugalu comme le dernier mari d’Aimée Kabila est une indication sérieuse qu’il faudra suivre impérativement !

Les plus fins limiers d’Info UCDP se sont intéressés au parcours de cet individu sans foi ni loi, et recherché en Europe pour criminalité, extorsion et enlèvement, mais qui, aujourd’hui, protégé et devenu intouchable, se la coule douce dans la famille présidentielle !

En 2000, Info UCDP trouve sa trace à Brazzaville où il se faisait appelé ’’général’’ et était impliqué dans la préparation de l’assassinat de M’zee Laurent-Désiré Kabila.

Polygame au Canada où il résidait, plein d’argent du complot, entre les voyages, on le retrouve en Belgique, en France où, en passant, il fit un mariage somptueux à Samois sur Seine en région parisienne ;

En 2001, après l’assassinat de M’zee, les résultats attendus n’étant pas atteints, il quitta Brazza pour une cavale pour échapper à toutes les polices qui le recherchaient

En 2002, Barracuda était arrivé furtivement à Kinshasa avec des complices pour organiser un coup d’Etat ! Ils étaient arrêtés ensuite libérés pour motif, semblait-il, qu’ils disposaient des passeports français ;

En 2003, il était accusé d’avoir organisé, pour la 2ème fois, l’enlèvement de l’homme d’affaires congolais du Canada Etienne Mundele afin de lui extorquer une forte somme d’argent en guise de rançon.

En 2004, il était revenu à Kinshasa avec pour objectif d’infiltrer la famille présidentielle ! Aimée Kabila était la cible idéale et une proie facile d’autant plus qu’elle s’était séparée de son mari Augustin Kikukama, Secrétaire général du M17 ! Le ’’mariage’’ entre barracuda et Aimée était conclu ! L’aventurier avait ainsi foulé ses pieds dans la famille présidentielle ! Aimée n’étant que la demi-sœur du président, tandis que, d’un côté, il lui faisait un enfant, de l’autre côté, il nouait des relations du côté de la mère du Président Joseph Kabila, mama Sifa qui, ce n’est un secret pour personne, n’avait jamais porté dans son cœur ’’sa belle fille’’ Aimée Kabila d’autant plus qu’elle était constamment virulente dans la réclamation des biens que leur père avait laissés ;

En 2005, Barracuda soutenu par mama Sifa faisait arrêter sa femme Aimée pour des raisons non élucidées, elle était maltraitée, enfermée arbitrairement et sans jugement ;

A la grande surprise, Alain Mayemba Bamba dit "Barracuda" entre dans le sillage du vice-Président de la république 1+4 Yerodia Abdoulay Ndombasi, dont le cabinet était à côté du palais de marbre où réside mama Sifa Mahanya, certaines rumeurs prétendent que l’aventurier s’était entiché d’une sœur de cette dernière !

Qui l’avait recommandé à Yerodia, ce criminel connu ? Pourquoi, malgré les informations reçues par les services de sécurité sur cet individu, rien n’avait été fait à son encontre ?

Etait-il utilisé pour fragiliser et briser Aimée Kabila voire en même temps, était-il devenu le masque pour les affaires louches et l’exécuteur des basses besognes jouissant d’une protection indéfectible au sommet de l’Etat ?

Conclusion : l’héritage laissé par M’zee Laurent-Désiré Kabila au cœur de la série noire dans la galaxie présidentielle !!!

En dépit de sa vie politique mouvementée, M’zee Laurent-Désiré Kabila connaissait ses enfants et les membres de sa famille qui ne se limitaient pas aux enfants de mama Sifa. M’zee étant luba, selon la culture traditionnelle luba, on ne jette pas les enfants ! Si Joseph Kabila est fils de sang de Laurent-Désiré Kabila, donc luba, il ne lui revient pas de renier les enfants que son père avait engendrés. Laurent-Désiré Kabila avait des frères, sœurs, cousins, tantes, oncles qui sont membres de sa famille, Joseph Kabila n’est pas l’origine de cette famille pour déterminer qui en est membre ou pas !

Concernant l’héritage, en RDCongo, le législateur avait prévu en la matière, des dispositions légales qui, en cas de carence testamentaire, donnent l’égalité des parts de l’héritage à tous les enfants, même ceux engendrés hors mariage ! M’zee Laurent-Désiré Kabila avait-il laissé un héritage pour ses ayant-droits ? Nous n’avons pas les moyens d’en donner des précisions ! En revanche, M’zee étant mort en exercice de ses fonctions de Président de la République, l’Etat congolais devaient verser des indemnités substantielles à ses ayant-droits et sa famille. Si cela n’avait pas été fait, l’Etat congolais a le devoir de régulariser cette situation.

Par contre, si cela avait déjà été fait, les ayant-droits et la famille de M’zee sont en droit, aujourd’hui, de savoir la valeur exacte de ces indemnités, leur destination et les noms des personnes qui les avaient perçues !

Cette question est, effectivement, celle qu’avait toujours posé courageusement Aimée Kabila et qui dérangeait à tel point qu’il fallait nécessairement lui dénier sa filiation à M’zee Laurent-Désiré Kabila pour la faire taire ! Mais la vérité est têtue !

Par ailleurs, la résidence officielle du Président Laurent-Désiré Kabila était le Palais de marbre, un bâtiment de l’Etat congolais. Pour respecter les règles, après la mort de M’zee, il aurait fallu que la famille du défunt, à savoir tous ces enfants, ses frères, sœurs, …et autres fassent l’inventaire de ses biens personnels afin de décider ensemble de leurs affectations avant d’évacuer cette édifice publique. Bizarrement, après les funérailles et le deuil de M’zee Kabila, c’était mama Sifa qui, apparemment était en situation tendue avec M’zee voire presque en séparation à la fin de la vie de M’zee, avait pris possession de la résidence officielle du défunt Président de la République Démocratique du Congo M’zee Laurent Désiré Kabila et tous les biens privés de ce dernier étaient, par conséquent, confisqués. Son fils devenu Président, elle y trônait en mère poule, prête à sauter et à étrangler tout ce qui bouge pour une intrusion de ce côté-là !

Les membres de la famille de M’zee n’avaient donc jamais eu accès aux biens personnels de leur parent ! Dès qu’un seul osait évoquer la question, il subissait des menaces, l’ostracisme et même la terreur ! D’après certains renseignements, les membres de la famille de M’zee Laurent-Désiré Kabila et ses enfants qui ne sont pas de mama Sifa, vivent dans la terreur, ils doivent se taire sinon c’est l’exécution !

A la lumière de ce qui précède, Aimée Kabila exigeait, ouvertement et à raison, sa part d’héritage laissé par son père M’zee Laurent-Désiré Kabila ! La piste de son assassinat nous mène vers l’aventurier Alain Mayemba Bamba alias "Barracuda" devenu l’exécuteur de basses besognes et protégé du palais de marbre, lui qui avait participé au complot de l’assassinat de M’zee !

Fidèle à l’éthique de l’information, Info UCDP ouvre ses pages aux intéressés ! Du reste, elle met en garde les amateurs des ’’messes noires’’ parce que l’UCDP est bien outillée pour y faire face avec efficacité !

© Info UCDP

Lire aussi :
Cas Aimée Kabila : Lettre Ouverte de M. Yambuya à l’ambassadeur Mugalu


 


forums
Parlementaires Congolais : Poser des actes concrets, au lieu de continuer à nous distraire
22 juillet 2014

Que ferions-nous à la place de Mende ?
16 juillet 2014

RDC : La cohésion nationale n’est qu’une illusion
15 juin 2014

La Doctrine Paul Kagame après 20 ans
27 mars 2014

C’est quoi, une bonne école ?
27 février 2014

Assassinat de Mamadou Ndala, LES JALOUX ENDEUILLENT KABILA
4 janvier 2014

RDC - M23 : Deux déclarations qui cachent mal un accord
4 janvier 2014

La RDC : Seules, les élections ne garantissent pas la démocratie
31 décembre 2013

« Pourquoi les pauvres prennent-ils sans cesse des décisions stupides ? »
18 décembre 2013

L’Afrique est-elle orpheline de Mobutu et Kadhafi ? Destins croisés de deux tyrans qui se détestaient à distance
25 novembre 2013

ESPIONNAGE : L’UE EST-ELLE UNE COLONIE AMERICAINE ?
21 novembre 2013

La surprenante victoire de l’armée du Congo-Kinshasa
20 novembre 2013

Dans les Grands Lacs, « l’avion » Paul Kagame perd de l’altitude
3 octobre 2013

Ils ont vite oublié la guerre pour chercher des postes
16 août 2013

Mediapart le confirme : La guerre en RDC est pilotée par des « multinationales anglo-saxonnes et belges »
20 juillet 2013

L’Accord-Cadre du 24 février 2013 à Addis-Abeba : Lecture critique et prospective
1er mai 2013

Rwanda : Crimes du FPR en RDC, un ex-soldat exilé témoigne
20 avril 2013

Attention aux produits laitiers
15 avril 2013

La CPI dans la confusion !
9 avril 2013

Les variables oubliées dans l’équation de la balkanisation
22 février 2013

Qui mettra la main sur la croissance asiatique ?
22 février 2013

Crises et invasions en Afrique : Que valent les armées nationales ?
16 janvier 2013

Viols au Kivu (RDC) : le M23 suscite une guerre de tribu(ne)s en France
9 janvier 2013

La représentation de la RD Congo au sein des organisations internationales
9 novembre 2012

Sont-ils réellement des technocrates ?
4 novembre 2012

La nouvelle guerre d’agression contre la RDC sera-t-elle mise en échec ?
11 septembre 2012

Attention à l’Afrique du Sud !
6 septembre 2012

Kabarebe, l’ONU et l’histoire immédiate de la sous-région des Grands Lacs
6 septembre 2012

James KABAREBE : Vérité ou hallucination collective ?
4 septembre 2012

Guerre aux Kivu : Les défaites des FARDC se transforment en promotion des agents des services secrets
28 août 2012

 
(Publicité)

 

 
 
 
 
 
 
 

© 2004 La Conscience

A/5, rue Bonga
Bloc Commercial St. Joseph
Kinshasa-Matonge Kalamu
République Démocratique du Congo