Pour mieux découvrir le rafting

Pour les amateurs de sensations fortes et de montées d’adrénaline, le rafting reste une référence en matière de sport nautique. Cette activité se pratique en solo ou en équipe sur un radeau pneumatique dans une rivière à courant rapide. L’objectif consiste à atteindre la ligne d’arrivée en premier sans subir de dommages. Aujourd’hui, faisons un focus sur ce sport pour mieux le comprendre et découvrir ses multiples facettes.

Les différents types de raft

Le rafting se pratique à bord d’un radeau pneumatique appelé « raft ». Celui-ci mesure 7 m de long pour 3 m de large. Il existe deux types de raft à savoir le modèle à aviron et celui à la pagaie. Le premier est individuel tandis que le second peut accueillir jusqu’à 10 passagers. À noter que le raft à la pagaie correspond au modèle le plus utilisé grâce à sa résistance et sa grande capacité d’accueil. Lorsque vous pratiquez le rafting en amateur, il est obligatoire de faire appel à un professionnel certifié pour manœuvrer le raft. La location coute 80 euros pour le raft à l’aviron et 70 euros par adulte pour l’autre modèle. Pour mieux découvrir ce sport, il est cependant conseillé de rejoindre un club. Vous pourrez ainsi profiter de tarifs préférentiels ainsi que d’un encadrement adapté à votre niveau.

Le matériel indispensable

Comme tout sport qui se respecte, la pratique du rafting nécessite l’acquisition de certains matériels. Bien entendu, si vous faites partie d’un club, ce dernier s’occupera de vous fournir l’équipement nécessaire pour une pratique sécurisée. Pour vous adonner au rafting, vous aurez ainsi besoin d’une combinaison thermique pour éviter les chocs thermiques ainsi que d’un casque pour vous protéger des chutes. Vous devrez également vous munir d’un gilet de flottaison pour rester à la surface de l’eau en cas de chute. Enfin, n’oubliez pas de porter des bottillons. Ces derniers vous seront nécessaires pour monter et descendre du radeau sans glisser sur les rochers mouillés.

Les classes

Le rafting est une activité nautique règlementée en France. Vous pouvez la pratiquer dans diverses rivières sous deux conditions. Celles-ci doivent disposer d’un niveau d’eau suffisant et avoir une pente comprise entre 0,5 % et 2 %. À noter qu’il existe une classification des descentes en fonction de leur difficulté allant de la classe 1 à la classe 6. La classe 1 correspond aux descentes faciles tandis que la classe 6 regroupe les plus difficiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *